Blogue
La (non) cruauté envers les animaux

La (non) cruauté envers les animaux

 

Je suis toujours tellement surprise quand on me demande si nos produits sont testés sur les animaux. C’est probablement parce que jamais il ne me viendrait à l’esprit de prendre un animal en otage pour effectuer un test. On n’a qu’à se demander si nous testerions une crème pour le corps sur la peau de l’animal de compagnie de la Maison. Inutile de vous dire que j’épargnerais une telle pratique sur Adèle, notre chatte chérie.

Depuis la naissance de La Maison Lavande, la non cruauté envers les animaux est une préoccupation. Chez nous, les produits sont le plus naturels possible, les matières premières sont d’origine végétale et les tests sont faits… sur nous!

Chaque produit sur les tablettes passe par un processus complexe de contrôle de qualité. Tout est créé depuis nos idées, nos méthodes et surtout, tous les produits sont testés par nous, grande famille de La Maison Lavande. Nous sommes nos propres cobayes et nous assumons pleinement. Ça me permet aussi de vous dire que chacun de nos produits fait l’objet d’une déclaration obligatoire auprès de Santé Canada et que toutes nos productions ont un numéro de lot pour la traçabilité. En 2017, il existe des tonnes d’alternatives, plus justes et plus saines. Il est possible de développer des produits pour le corps de très belle qualité sans nuire au bien-être animal! Parmi les alternatives, notons la méthode moderne de l'éprouvette qui permet de distinguer les ingrédients toxiques de ceux qui ne le sont pas, et ce, sans recourir à l'empoisonnement d'animaux.

Merci à la Norvège, la Nouvelle-Zélande et les pays de l’Union Européenne pour l’établissement d’une loi interdisant la vente de produits cosmétiques et de nouveaux ingrédients récemments testés sur des animaux. Encourageons maintenant le Canada à adopter le projet de loi pour appuyer ces pays éthiquement responsables. Comment? Soyons sensibilisés et approvisionnons-nous chez les fabricants de produits avec des matières premières sûres et sans cruauté.

Par Nancie Ferron.