La lavande

Une fleur aux multiples bienfaits

La délicatesse à même nos champs

 La lavande & ses vertus

Nous connaissons la lavande pour ses vertus relaxantes, sa couleur éclatante et son parfum sublime, mais au-delà de son caractère serein se cache un arbuste vivace aux propriétés antiseptiques, antibactériennes, calmantes cicatrisantes, insectifuges et décoratives.

Combat l’anxiété, la nervosité et l’insomnie
-
Diminue l’intensité des maux de tête et des migraines
-
Aide à lutter contre les rhumes, les infections de la gorge
-
Dégage les voies respiratoires
-
Soulage les brûlures, les piqûres et les démangeaisons
-
Favorise la cicatrisation

Empêche les bactéries d’entrer dans les plaies et les coupures
-
Guérit efficacement les boutons d’acné et les ampoules aux pieds
-
Facilite la digestion
-
Favorise la circulation sanguine
-
Sert de répulsif contre les poux, les mites et les souris
-
Désodorise


 Culture & floraison

La lavande se cultive au Québec quand on choisit les bonnes variétés – les plus rustiques. La neige peut même devenir son alliée et servir de couche de protection isolante en hiver. Beaucoup d’amour et un travail minutieux seront la promesse d’une floraison éclatante et odorante durant six à huit semaines au cours de l’été.

Cultiver chez soi

Au moment de planter

La lavande vit bien dans tout type de sol. Que la terre soit riche ou très pauvre, elle s’adaptera à son environnement avec un peu d’aide.

La lavande n’aime pas avoir les pieds dans l’eau. Si votre terrain présente une légère inclinaison, l’eau s’évacuera d’elle-même. Si vous craignez que l’eau demeure au pied du plant, aménagez un petit monticule de terre pour pouvoir le planter. De cette façon, l’eau pourra se drainer naturellement et simplement.

De la même façon, pour privilégier le drainage du sol, vous pouvez ajouter quelques roches à la base du plant. Les cailloux pourront ainsi capter la chaleur de la terre et la redistribuer à la plante.

Un léger arrosage est nécessaire seulement au moment de la plantation.

 

Durant l’été

Excepté les jours de canicule, votre plant de lavande ne nécessite aucun arrosage.

Pour récolter les fleurs de lavande, il est souhaitable de le faire au moment où les boutons sont ouverts à 60 %.

Ne taillez jamais plus du tiers du plant (en terme de hauteur). Il est important de ne pas couper ce qu’on appelle le « bois », qui est la tige de la lavande qui a plus d’un an et qui a bruni. La base du plant représente les prochaines pousses; il est primordial de la préserver.


À l’automne

Pour protéger votre plant des intempéries hivernales, utilisez de la paille pour le couvrir.

Ne jamais couvrir votre plant avec des feuilles mortes, du paillis ou un objet tel un cône.

Retenez que la neige est un bon isolant pour la lavande, ce qui est une excellente nouvelle pour le Québec. Assurez-vous donc d’avoir suffisamment de neige pour couvrir votre plant.

  Les variétés

La meilleure variété de lavande est, selon nous, celle que vous préférez. Chacune d’elles possède ses propres caractéristiques qui lui permettent de se démarquer. La fleur de lavande fait partie des lamiacées, une grande famille qui se compose principalement de plantes herbacées et d’arbustes. Cependant, toutes les lavandes ne sont pas adaptées au climat québécois. Il est important de connaître votre zone de rusticité pour choisir la variété de lavande la mieux adaptée à votre climat.

 La lavande & le Québec

Même si la lavande puise ses origines sur les côtes de la Méditerranée, sa culture est toutefois possible dans la froideur de nos hivers québécois. Quelques cultivars vivent bien sous notre climat : les lavandes Munstead, True English Hidcote, Melissa et Provence Bleu sont nos préférées.

 

Les recettes

En plus de ses nombreuses propriétés, la lavande est une fleur comestible qui possède des qualités culinaires autant pour les becs sucrés que salés. La lavande fine peut être consommée de façon modérée pour ajouter une touche florale et subtile aux recettes.

Découvrir nos produits gourmands
Voir les recettes